MALI KADI


Dödescâden, initié par Jeremy Demesmaeker, expérimente les genres, les champs artistiques, le mélange et joue sur plusieurs fronts : de la musique à la danse, de la peinture à la vidéo, de l'électro aux musiques traditionnelles.